Appelez-nous ! Écrivez-nous !
Retour aux articles

Le BIM pour la conception et l’exploitation d’un Datacenter

Le Building Information Modeling (BIM) est une méthode de travail s’appuyant sur une maquette numérique, destinée à concevoir, exploiter et maintenir dans le temps un bâtiment ou une infrastructure.

Il permet également de simuler et de mieux visualiser un projet. Il s’agit d’une approche qui gagne du terrain dans les méthodes de conception et construction de datacenters. Précurseurs, des nations comme Singapour ou le Royaume-Uni se sont résolument tournés vers la normalisation de cette technologie innovante dans le domaine du BTP. La gestion des centres de données étant complexe, la technologie BIM semble disposer de tous les atouts pour une gestion des infrastructures plus efficace et optimisée.

BIM : qu’est-ce que c’est ?

Le Building Information Modeling est à la fois un « processus » et une méthode de travail. Il consiste à concevoir, alimenter et partager une maquette numérique 3D « intelligente ». Cette conception prend la forme d’un fichier numérique (fichier 3D). Le but étant de rendre l’ensemble des échanges plus fluide et efficace entre les parties prenantes ou acteurs. C’est en quelque sorte un dossier informatique complet, qui unifie la totalité des éléments nécessaires à sa conception, sa construction et son entretien.

D’une manière générale, cette méthode permet à tous les acteurs engagés de mieux communiquer entre eux et de se tenir mutuellement informés, grâce à la virtualisation du projet. Le BIM est généralement assimilé à une technologie ou un logiciel de création virtuelle des bâtiments. Il définit qui fait quoi, comment et à quel moment. Un ou plusieurs modèles virtuels 3D paramétriques intelligents et structurés sont utilisés tout au long de la conception, de la construction et de l’exploitation d’un bâtiment.

Le fonctionne du BIM dans un data center

Une base de données génère une image 3D et crée des plans de construction d’une structure. Le processus BIM permet de créer, de visualiser et de tester cette structure en 3D, sur l’ensemble de sa durée de vie. Les données détaillées permettent ainsi de mieux gérer la détection des conflits et des coûts. Il permet également de prendre de meilleures décisions de conception, d’améliorer les performances de construction et de mieux collaborer tout au long du projet pour le data center. Il facilite aussi le flux de travail en permettant de mieux planifier le projet, grâce à une coordination efficace de tous les acteurs impliqués depuis la conception à la construction.

Outils du processus dans un datacenter

L’utilisation de programmes de conception en 2D ou en 3D non-paramétriques est possible dans le cadre des processus de conception en Building Information Modeling. Les plus reconnus sont Revit architecture, Revit MEP, Revit structure ainsi que Navisworks, 3D studio Max et Auto CAD. Par ailleurs, le numérique et la digitalisation transforment progressivement le secteur de la data center.

Importance du BIM dans la construction des centres de données

Les avantages du BIM sont très nombreux aussi bien pour les architectes, les maîtres d’ouvrage, les ingénieurs que les entrepreneurs. Ils sont de plus présents à toutes les étapes d’un projet. De manière explicite, le BIM permet de tester et d’analyser en temps réel la construction d’un bâtiment, grâce aux représentations virtuelles. La planification, l’estimation et l’analyse des risques sont facilitées et plus performantes. L’estimation du coût en temps réel permet de vérifier immédiatement les incidences budgétaires des modifications ou de variantes de conception.

Il permet également une collaboration efficace et optimisée entre les différents intervenants du projet. Cela permet aussi une meilleure compréhension des critères du projet par tous les utilisateurs.

BIM : une obligation légale dans certains pays

Après le Royaume-Uni en 2016, la France et l’Allemagne rendront obligatoire son utilisation pour tous les projets gouvernementaux majeurs dans un proche avenir. Ils rejoignent ainsi les Pays-Bas, le Danemark, la Finlande et la Norvège qui l’exigent déjà pour certains projets. Dans le data center, l’objectif du BIM est de rassembler des informations utiles afin d’aider l’utilisateur à comprendre le processus et à le guider dans ses premiers pas vers la conception et l’exploitation du projet.

Vous aimerez aussi